[vc_row][vc_column][vc_tta_tour spacing= »3″ gap= »3″ active_section= »1″ pagination_style= »flat-rounded » pagination_color= »mulled-wine » no_fill_content_area= »true »][vc_tta_section title= »News MusiClassic » tab_id= »1518185325307-52f7ffe6-a9c01ace-10e4bc9f-d4b1″][vc_column_text]

Ravel 3 versions de la pavane pour une infante défunte

Ravel 3 versions de la pavane pour une infante défunte

Ravel 3 versions de la pavane pour une infante défunte

Les News MusiClassic

Ravel a expliqué que la Pavane pour une infante défunte n’a pas été composée pour une princesse décédée mais au contraire, Ravel en a fait une mélancolique rêverie sur laquelle une princesse espagnole du XVIe siècle pourrait avoir dansé. Quelle belle idée ! La danse se pose sur un rythme élégant et rituel avec un soupçon d’harmonies espagnoles. Mais toute la pièce est bien empreinte d’une couleur impressionniste.

Le style de Ravel s’épanouit dans cette Pavane. Je pense et il est incroyable qu’il avait déjà développé cette sonorité si unique et si méticuleuse mais et  aussi sensuelle à son jeune âge, rappelons qu’il n’a que 24 ans. Ravel composera une dizaine d’année après la version pour 2 pianos, de cette partition originale, Ravel en conservera toute la nostalgie avec brio et surtout avec une chaleureuse palette orchestrale.

La plupart des compositeurs ont tendance à détester leurs premiers succès et Ravel n’était pas différent des autres ! Des années après la publication de la Pavane, Ravel s’est plaint de son classicisme et de son manque d’imagination. Pourtant, c’est une des ses pièces les plus célèbres, un parfait exemple de son style si expressif.

Ravel en eût aussi assez des pianistes qui pour ‘’paraître’’ jouait cette partition beaucoup trop lentement et d’un ton acerbe, il posa cette réflexion :

“Il s’agit d’une Pavane pour une infante défunte, pas une défunte Pavane pour une infante!’’ (Maurice Ravel)

[/vc_column_text][/vc_tta_section][vc_tta_section title= »Ecouter…. » tab_id= »1518185325417-ad302630-a2601ace-10e4bc9f-d4b1″][vc_column_text]

Ecouter…

  • Maurice Ravel Pavane pour une infante défunte

Interprétations

  • Katia et Marielle Labèque (2 pianos)
  • Samson François (piano)
  • The Cleveland Orchestra, Pierre Boulez

[cue id= »25137″]

[/vc_column_text][/vc_tta_section][/vc_tta_tour][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_gallery type= »grid » images= »22723,22728,22727,22726″ img_size= »200*200″ grid_number= »4″ show_caption= »yes » gap= »small »][/vc_column][/vc_row]

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©[current-year] KLEO Template a premium and multipurpose theme from Seventh Queen

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account