Beethoven Ouverture König Stephan Leonard Bernstein

Beethoven Ouverture König Stephan Leonard Bernstein

Beethoven Ouverture König Stephan Op.117

Ou l’Ouverture du Roi Etienne

Les News MusiClassic

  • Ludwig van Beethoven Ouverture König Stephan Op.117

Le livret est une pièce en un acte d’August von Kotzebue sur la fondation du royaume chrétien de Hongrie par le roi Étienne. Les numéros en retracent l’histoire, marquée par la victoire sur le paganisme, ainsi que par l’amour et par la confiance en l’avenir.

Devant le Conseil des nobles rassemblé en plein air, le roi Étienne rappelle l’œuvre de christianisation de son père pendant qu’il parle, la brume se dissipe et laisse entrevoir la ville de Pest en arrière-fond, le chœur des hommes chante alors la sortie de l’obscurantisme et la lumière apportées par la christianisation. Puis un soldat vient annoncer la victoire et la fin des combats meurtriers, une marche triomphale accompagne l’arrivée de l’armée et des prisonniers, le roi Étienne proclame alors que “les Hongrois ne connaissent pas d’ennemi dans les chaînes”, joignant le geste à la parole, il libère le roi Gyula (le Christ n’a pas d’ennemis, il n’a que des frères”); sur ces entre faits, l’envoyé du roi de Bavière annonce l’arrivée de la princesse de Bavière, future reine, qui par amour accepte de quitter son pays: le chœur des femmes accueille la princesse Gisela et chante la force de l’amour.

Ludwig van Beethoven en 1814

L’empereur François Ier d’Autriche, pour apaiser les sentiments nationalistes naissants en Hongrie, avait fait construire dès 1808 un grand théâtre à Pest, en Hongrie, pour célébrer la fidélité de la Hongrie à la monarchie autrichienne. À l’occasion de l’inauguration de ce théâtre en 1811, Beethoven fut appelé à mettre en musique deux textes de circonstance écrits par August von Kotzebue : Le Roi Étienne et Les Ruines d’Athènes. Beethoven aurait voulu ensuite collaborer avec Kotzebue pour un opéra.

Création et publication

La première audition eut lieu au nouveau théâtre de Pest le 9 février 1812. Beethoven, écrivant à Ries le 30 avril 1819, lui dira que l’ouverture du Roi Étienne avait produit un très grand effet à Vienne.

L’ouverture fut publiée par l’éditeur viennois Tobias Haslinger à Vienne en 1815 avec le numéro d’opus 117. Le reste ne paraîtra que dans la grande édition complète de Breitkopf & Härtel (Gesamtausgabe).

Le Roi Étienne et Les Ruines d’Athènes sont parmi les œuvres orchestrales du compositeur les moins jouées aujourd’hui.

Ecouter…

  • Ludwig van Beethoven Ouverture König Stephan
  • aussi : Ouverture du Roi Etienne

L’intégrale de l’œuvre : Ouverture König Stephan

Interprétation

  • New York Philharmonic Orchestra, Leonard Bernstein

[cue id= »24941″]

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2018 KLEO Template a premium and multipurpose theme from Seventh Queen

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account